Sélectionner une page

Le Musée de la nacre des Sablons

Le musée de la nacre et de la tabletterie

Désigné depuis 1900 comme la capitale internationale de la nacre ayant fait vivre plus de 12 000 ouvriers, il était important de valoriser ce patrimoine exceptionnel et de le faire connaître au plus grand nombre. Géré par la communauté de communes des Sablons depuis 1999, le musée de la nacre et de la tabletterie a considérablement transformé l’image du territoire des sablons par la valorisation de son patrimoine. Fort de son succès, et accompagné par les habitants et les touristes qui prenaient conscience de la richesse du patrimoine historique et culturel des Sablons, le conseil communautaire décide , en 2008, de construire une aile supplémentaire au musée, lui permettant ainsi de développer son activité et lui donner une visibilité nationale et internationale.

Le musée atteint chaque année des records de fréquentation. Près de 25 000 visiteurs viennent chercher des repères, des clefs pour comprendre le patrimoine qui les entoure, mais aussi des moments de plaisir, de découverte et de beauté grâce aux collections exceptionnelles d’éventails, de boutons et de dominos enviées par les plus grands musées du monde. C’est la singularité et toute la force de ce musée que d’être ainsi capable de transmettre le savoir faire de la tabletterie à toutes les générations grâce à la conservation des différents ateliers de fabrication. Cette exigence d’aller au-devant de tous est un axe fort pour le territoire, tant en ce qui concerne l’élaboration d’une éducation artistique innovante, que tous les projets d’ouverture en direction des autres musées. Cette exceptionnelle vitalité rayonne bien au-delà du territoire des Sablons et souligne la vocation universelle de tous les musées, soucieux de présenter partout dans le monde la richesse des collections et le savoir-faire des équipes.

En donnant à la culture cette importance, la communauté de communes des Sablons a souhaité enclencher un processus de revitalisation, en misant sur les rapports entre culture et développement urbain, économique et social afin de dynamiser l’image du territoire, que ce soit vers l’extérieur en augmentant son attractivité ou localement en affirmant son identité.

Partager cet article :